Pinces à linge / clothespins

pincesàlinge

Cette semaine, j’ai proposé à Lynne de s’essayer aux pinces à linge. C’est un très bon exercice pour les tout-petits. Cela permet de développer la fonction de pince des doigts, la motricité fine et prépare la main à l’écriture (en activant les muscles, la précision, la concentration et la coordination). Habituellement, cet exercice se pratique avec un bol en mettant les pinces sur le bord. Mais alors que je mettais du linge à sécher sur la corde, j’ai pensé que ce serait plus agréable et plus utile pour Lynne de le faire directement sur l’étendoir à linge. Tout d’abbord, c’est plus agréable de travailler dehors l’été, et de cette façon, elle peut aussi faire le lien avec l’utilisation ménagère réelle.

Quand on y pense, ce n’est vraiment pas facile pour un tout petit d’utiliser des pinces à linge : il faut mobiliser la force pour ouvrir les branches, orienter la pince dans la bonne direction, viser la corde/tige/bord et finalement relâcher la pince. J’ai installé des habits/ torchons et je lui ai montré les mouvements doucement en expliquant qu’il fallait apuyer sur les oreilles du lapin (certains parlent plutôt de bouche de crocodile) et les lâcher. J’utilise beaucoup d’onomatopées (pouik/tong), je trouve que ça aide la mémorisation. J’ai laissé l’étendoir en accès libre pour qu’elle y revienne quand elle veut. Au début, c’était un peu difficile pour elle et elle préférait poser les pinces à l’envers (pas besoin d’appuyer, ça tient tout seul !). Et puis peu à peu, elle y est arrivé. Elle y est revenu plusieurs fois dans la semaine et a beaucoup aimé.

This week, I proposed to Lynne to try to work with clothespins. This is a very good exercise for toddlers. It develops the pincer grip of the fingers (while engaging muscles, precision, concentration and coordination), helps fine motor skill and prepare  the hand for writing. Usually, people practice with a bowl (by pinching the clothespins on the edge of the bowl). But, as I was hanging clothes outside to dry, I thought it would be more enjoyable and more meaningful for Lynne to do it directly on the drying rack. First, It is summer and being outside is better, and second, in this way, she can relate this exercise to a real task of daily life.

When you consider it, it is really not easy for the little ones to use clothespin : you have use strength to open  the clothespin, orientate the grip the right direction, then aim at the string/edge/stick, and finally release the grip. I put the clothes on and showed her the movements, slowly, explaining she had to pinch the rabbit ears (some people use crocodile mouth) and release. I use a lot noises (pouik/ tong) when I show her movements. I think it helps to memorize. I let the rack outside for her to practice whenever she wants. At the beginning it was a bit hard and she preferred to put clothespins upside down. But the day after, she was able to put them on the right way. She spent a lot of time on it, here and there and really enjoyed herself !

« The child who concentrates is immensely happy » M. Montessori

pincesàlinge2

IMG_5045

En cuisine : gâteau au chocolat et à la courgette / Cooking with toddler : zucchini and chocolate cake

chocolate zucchini cake1

Si comme moi, le titre de cette recette vous interpelle, essayez donc, vous ne serez pas déçu ! J’ai un peu modifié la recette donnée par Deb, mais le résultat est parfait et Lynne, grande fan de chocolat a adoré ! Dur de lui faire lâcher le moule et lui expliquer qu’il fallait cuire la pâte…En cette saion estivale, c’est aussi un bon moyen pour écouler vos surplus de courgettes et en faire manger à vos enfants (bien que je n’aie pas ce problème avec Lynne).

  • 225 g de courgette crue rapée
  • 130 g de farine
  • 50 g de cacao amer
  • 1 sachet de levure
  • 2 pincées de sel
  • Pépites de chocolat noir (à l’oeil)
  • 2 oeufs
  • 100 ml huile végétale
  • 200 g sucre
  • extrait de vanille

Dans un bol, mélangez tous les ingrédients secs et les pépites de chocolat. Dans un autre bol, mélangez le sucre, les oeufs, l’huile, la vanille et les courgettes. Rassemblez le tout, mélangez bien. Versez dans un moule beurré et mettez à cuire pendant 25 à 30 min à 180°. J’ai surveillé la cuisson (j’ai du mal avec le four de mes parents qui est à chaleur tournante et cuit beaucoup plus fort) pour que le gâteau soit encore coulant à l’intérieur…

Bon appétit !

chocolate zucchini cake

If like me you are surprised by the title of this recipe, go ahead, and try it. You won’t be disappointed ! I changed a bit the recipe given by Deb but result is very yummy. And Lynne, who loves chocolate enjoyed it so much it was hard to take away the pan to put it in oven ! In this summer season, this is a good way to use your zucchini and make your children eat some (though I do not have this problem with Lynne).

  • 1 1/2 cups (360 ml/225 grams) shredded raw zucchini (courgette)
  • 1 cup (130 grams) all-purpose flour
  • 1/2 cup (45 grams) unsweetened natural cocoa powder, sifted
  • 3/4 teaspoon baking soda
  • 1/4 teaspoon baking powder 
  • 1/4 teaspoon salt
  • 3/4 cup bittersweet chocolate chips
  • 2 eggs 
  • 1/2 cup oil
  • 1 cup granulated white sugar 
  • 1 teaspoon pure vanilla extract

In a bowl whisk all dry ingredients. In another bowl whisk sugar, egg, vanilla, oil and zucchini. Combine the 2 bowls. Pour in a greased loaf pan and bake at 356° for about 25 min/30 min. I checked the cooking time to let the heart of the cake creamy… yummy !

Bon appetit !

Cantine estivale / Summer food court

lapins1

Comme tous les ans, les deux lapins des cousins de Lynne sont venus trouver leurs quartiers d’été chez mes parents. Le parfait pendant estival à notre cantine hivernale pour les écureuils et oiseaux de Kirkwood (voir ici).

Le matin, nous allons en bordure de pinède cueillir des fleurs de chicorée dont les lapins rafolent. Les fleurs étant assez difficiles à cueillir, Lynne est bien plus préoccupée à ramasser les petits ecargots blancs qui sont dessus ! Il n’y a rien de formel et Lynne n’a pas de responsabilité vis à vis de ces lapins. C’est plutôt une occasion de les observer et de comprendre qu’ils necessitent des soins quotidiens.lapins2

Like every summer, both rabbits of Lynn’s cousins stay at my parent’s home. This is the perfect following to our winter food court activity with squirrels and birds of Kirkwood (see here).

In the morning, we walk to the border of the woods to get blue chicory flowers witch rabbits are so fond of. Those flowers are a bit too hard to pull, and Lynne is more interested to get all white little snails around ! This is not a formal activity of animal care. Lynne has no responsibility with those rabbits. This is more a chance to observe and interact with them.

En cuisine : gâteau au yahourt à la noisette / Cooking with toddler : hazelnut yogurt cake

gâteau yahourt

Est-ce que ce je vous fait l’affront de vous donner la recette du gâteau au yahourt ? Bon, allez, c’est tellement bon …

  • 1 pot de yahourt entier non sucré
  • 2 pots de sucre
  • 1/2 pot d’huile
  • 3 oeufs
  • 2 pots de noisettes en poudre
  • extrait de vanille
  • 3 pots de farine
  • 1/2 sachet de levure

Mélanger yahourt, sucre, oeufs, noisettes, huile et vanille. Mélanger la levure à la farine, puis incorporer au reste. Faire cuire à 180°, pendant environ 30 min. Je vous conseille de recouvrir d’une feuille d’alu que vous retirerez à mi-cuisson si vous utilisez un four à chaleur tournante.

Lynne est encore bien trop petite pour mesurer les ingrédients elle même. J’avais donc, comme chaque fois, préparé tous les éléments dans des bols. Cela dit, la mesure des ingrédients par pot de yahourt rend cette recette très intéressante à faire avec des enfants plus grands, qui peuvent travailler en (presque) toute autonomie.

Les noisettes donnent vraiment un goût terrible ! Bon appetit !

PS : ici, un bon site de conversion de mesures de cuisine

Here is the recipe of a very popular and easy French cake. It is usually made with children because all ingredients are mesured with a pot of yogurt. In USA, I usually find whole plain organic yogurt in big pot, not like in France : 

  • 2/3 cup whole plain yogurt whole plain
  • 3 eggs
  • 2 2/3 cups sugar
  •  few drops of vanilla extract
  • 2 2/3 cups hazelnut powder
  •  1/4 cup of oil
  • 3 2/3 cups flour
  • baking powder (as usually used for cakes)

Mix yogurt, eggs, sugar, vanilla extract, oil and hazelnut. Then add flour with baking powder. Pour in pan and bake in oven, 350°F for about 30 min.

Enjoy !

PS : here is a good website for converting kitchen mesures

Opéra mousse et bulles mélodiques / Soap opera and bubble music

PicMonkey Collage

Voilà une belle idée que Jie a initié à l’heure du bain : une petite écoute d’un morceau de musique classique ou d’un air d’opéra. Pas forcément évident de trouver le moment propice pour écouter de l’opéra dans la journée pour un bébé. Je trouve que les deux vont très bien ensemble, le bain est un moment qui se prête bien à ça. On ne fait pas ça de manière systématique, ce serait trop de sollicitation, mais de temps en temps, Lynne apprécie bien.

Voici une petite sélection de nos préférés :

– La flûte enchantée, Mozart : Papagueno/papaguena et l’aria de la reine de la nuit

– Le lac des cygnes, Tchaikovsky : Les 4 petits cygnes

– Le carnaval des animaux, Saint Saëns : l’aquarium et le cygne

– Peer Gynt, Grieg : la chanson de Solveig

– Tosca, Puccini (par la Callas) : Vissi d’arte

Des suggestions ? Bonne écoute !

Here is a very good idea that my husband implemented with Lynne during bath time : Listening to classical music or opera. It is not always easy to find right time during the day to make baby listen to opera. I think both are matching very well. Bath time is perfect for this. We do not do this every time, it would be too much, but once a while, Lynne loves that.

Here are some of our favorites : 

– Magic flûte, Mozart : Papagueno/papaguena and Aria of the Queen of the night

– Swan lake, Tchaikovsky : 4 little swans

– The carnival of the animals, Saint Saëns : The aquarium and the swan

– Peer Gynt, Grieg : Solveig’s song

– Tosca, Puccini (by M. Callas) : Vissi d’arte

Any suggestion ? Enjoy !

Motricité libre / Free movement

J’ai inscrit Lynne à une série de 4 séances de babygym pour le mois de juillet, histoire d’avoir une activité régulière hors de la maison… c’est sympa, l’animatrice est très gentille et motivée, mais… mais…Ca m’a donné à réfléchir à nouveau sur les notions de motricité…

Il y a beaucoup de mouvements que les enfants ne peuvent pas réaliser sans l’aide des parents (faire des galipettes, monter et marcher sur la poutre haute, s’agripper à des barres…). Et finalement, sous couvert de les dégourdir, il me semble qu’au final, on les entrave plus qu’autre chose… J’avoue éviter au miximum les exercices que Lynne ne peut pas faire seule et je préfère la laisser explorer les éléments qui sont à sa hauteur…

I enrolled Lynne for a session of baby gym. It was a way to plan an activity outside the house during July. This is nice and the leader is motivated, but… but… It made me to think again about gross motor skill…

There are a lot of movements that children cannot do without parent’s help. And Instead of helping them, I think it just hampers them… I try to avoid as much as possible exercice Lynne cannot do by herself and I let her free to use structure she can explore by herself.

babygym

Vous connaissez le principe de la motricité libre développé dans la première moitié du XXe siècle dans l’orphelina de Loczy par la pédiatre hongroise Emmi Pickler (info en français ici et en anglais  ici) ?

Selon E. Pickler, il faudrait laisser l’enfant libre de ses mouvements spontanés, ne pas lui enseigner à se mouvoir, ne pas l’aider, ne pas le contraindre à adopter des positions qu’il ne peut lui-même exécuter seul (on ne met pas assis un enfant qui ne sait pas le faire tout seul, on n’aide pas un enfant à tenir sur ses jambes, on ne le met pas sur le ventre …). Selon E. Pickler, l’adulte qui intervient dans le développement spontané de l’enfant fragilise son corps (des jambes pas prêtes à recevoir le poids d’un corps n’apprécieront certainement pas), brouille sa coordination naturelle, lui donne de mauvais repères proprioceptifs et sensoriels (si on vous donne une béquille, que vous vous habituez à marcher avec, puis qu’on vous la retire, comment vous sentiriez-vous ?) et enfin lui donne une perception fausse de ses capacités (l’enfant pense être capable de faire telle ou telle action seul et perd sa capacité naturelle à évaluer le risque). Donc exit les trotteurs, les bouncers, les chaises pour les assoir à quelques mois….

Cela ne rend pas moins important le rôle de l’adulte qui doit créer une relation aimante et harmonieuse avec son enfant, des conditions matérielles sécurisées et favorables (voilà un pont vers la pédagogie Montessori et l’adaptation de l’environnement à l’enfant), éviter de provoquer des crispations de l’enfant (dans sa façon de le tenir, de le porter, de lui donner des soins…) pour qu’il puisse se développer harmonieusement.

On a tendance à s’inspirer de ces notions pour les bébés et on se relâche un peu quand l’enfant grandi, et pourtant … ces séances de gym sont une bonne piqûre de rappel…

loczy

Lynne teste du matériel de motricité libre, rampe, tunnel, échelle/ Lynne trying some traditional free movement structures

Do you know Hungarian pediatrician Emmi Pickler’s work about free movement, developped during the first half of the XXth century in Loczy orphanage ? (information here in English and here in French)

Pickler said you should let children free to experiment their spontaneous movements. We should not teach them how to move, not help them, not put them into position they cannot take by themselves (not sitting a child who cannot do it by herself, not holding her to walk, not putting her on belly…). For E. Pickler, when adults occur, they make children’s body weaker (when legs are not ready, they are supposed to support body’s weight), they mess with child ‘s natural coordination, they give her wrong proprioceptive sensation, and wrong idea of her own capacities (child thinks she can do things by herself and lose her ability to judge risk). So no walking chair, no bouncer, no baby chair seat ….

It does not mean adult is not important in child’s development, on the contrary…. Adult is responsible to create a loving and secure relationship with his baby, and a secure,  welcoming and helping environment (you can see here a bridge to the Montessori pedagogy and the work on the adaptation of environment).

We tend to be aware of those principles when we have a baby and forget a little bit when baby becomes a toddler… Those babygym session are a good reminder for me…