En cuisine : tartes aux fruits / Toddler cooking : fruit pies

IMG_3985

Ce weekend, nous avons rejoint la communauté des français de Saint-Louis pour un pique-nique. La journée était magnifique et la compagnie très agréable. Nous avons passé un très bon moment. Pour l’occasion, nous avons préparé avec Lynne une tarte aux pommes et une tarte aux fruits rouges.

Last weekend, we met the French community of Saint Louis for a pick-nick. It was a beautiful day and people were very nice. We had a lovely day. For the occasion, we baked some apple pie and berries pie with Lynne.

pies1

Je voulais que Lynne passe un bon moment et la laisser faire les tartes à sa manière, mais il fallait tout de même que les tartes ressemblent à quelque chose pour le pique-nique. Je me suis alors rappelé d’une soupe que j’avais faite avec ma grand-mère quand j’étais vraiment très jeune. Ma grand-mère préparait sa soupe et elle m’a laissé gratter toutes les épluchures et les restes de légumes et j’ai pu faire ma propre soupe en copiant ses gestes. Je me souviens que j’étais super contente de moi et très fière d’avoir fait ma propre soupe. Alors que je suis dit que je pourrais garder un peu de tout pour laisser Lynne faire ses propres tartes. Ca tombe plutôt bien, j’avais des petits moules à tarte individuels qui n’avaient jamais beaucoup servi, mais qui étaient parfaits pour l’occasion.

 

I wanted to let Lynne explore and make the pies her own way, but I needed to bring the pick nick some  pies that were not too bad looking…  I remembered a soup I made with my grand mother when I was very young. She was preparing her soup but she let me get all peeling and little waste of veggies and I made my own real soup, mimicking her. I was super happy with it because it was MY soup, and I still remember how proud and pleased with myself I felt. So I thought I could keep a bit of extra of everything to let Lynne make her own pies… Luckily I had some small pie pans for individual portions, perfect for her to use.

pies2

Ingrédients pour une tarte :

  • Pour la pâte : 200 g farine, 100 g beurre mou (je préfere faire les pâtes brisées au beurre plutôt qu’à l’huile, je les trouve plus élastiques et plus faciles à étaler), 50cl d’eau, une pincée de sel
  • Pour la crême patissière :1/2l lait,  2 jaunes d’oeufs, 60 g de sucre, 50g farine, extrait de vanille
  • Pour la garniture : fruits. Nous avons fait une tarte aux pommes (toujours une bonne occasion de se servir du pèle pommes et de travailler ses muscles) et une aux fruits rouges (myrtilles, mûres, framboises et fraises)

 

Ingredients for 1 pie

  • For the crust : 2 cups of flour, 6 + 1/2 tablespoon of soft butter (I prefer using butter than oil to make the crust, I think it is more stretchy and easier to roll), 18 oz water, a pinch of salt
  • For the custard : 18 oz whole milk, 2 egg yolks, 1/3 cup granulated sugar, 1/2 cup flour, vanilla extract
  • For the filling : fruits. We made one apple pie (always a good occasion to use the apple peeler) and one with berries (blueberries, blackberries, strawberries, raspberries)

pies3

Préparation :

  • La pâte : verser le sel et l’eau dans la farine, puis le beurre. Malaxer le tout jusqu’à obtenir une pâte homogène. Si la pâte est trop collante, vous pouvez toujours rajouter de la farine, si elle se désagrège, il vous faut rajouter soit de l’eau soit de la matière grasse. Formez une boule et mettez la pâte de côté / Comme d’habitude, j’ai préparé les ingrédients dans des bols et j’ai laissé Lynne verser et pétrir. J’ai un peu fini le pétrissage pour m’assurer que la pâte était homogène. Lynne adore pétrir.
  • La crême patissière : faire chauffer le lait presque jusqu’à ébulition, ajouter le mélange oeuf, sucre, farine, vanille et laisser cuire à feu doux jusqu’à ce que ça épaississe / J’ai préparé la crême patissière à l’avance, sans Lynne, puisque tout se fait pratiquement sur le feu.
  • L’assemblage : étaler la pâte au rouleau et la placer dans le moule. Mettre la crême patissière sur la pâte et les fruits au-dessus
  • Cuisson au four à 200°C, pendant environ 30 minutes.

Et voilà ! Bon appétit !

 

Recipe

  • the crust : add salt and water to flour, then butter. Knead until homogeneous. If the dough is too sticky, add flour, if too crumbly, add water or butter or oil. Shape a ball and put aside. / As usual, I put all ingredients in bowls and Lynne mixed everything. She really enjoyed kneading the dough.
  • custard : warm milk (almost to boil it), then add the mix of egg, sugar, vanilla and flour. Cook until it begins to thicken / I prepare the custard in advance, without Lynne as she cannot use the stove yet.
  • Make the pie : roll crust with pin roll and put it in pie pan. Put custard on the crust, then fruits
  • Bake in oven, at 400° Fahrenheit about 30 minutes (check the pie).

Et voilà ! Enjoy !

pies4

Publicités

Un ‘tit pas de deux ? / Shall we dance ?

Capture

Lynne adore la musique. Lynne adore danser. Depuis toute petite, elle se dandine à la moindre note de musique. Peu importe la musique… bollywood, salsa, musique africaine, chinoise, classique, Jazz  de la New Orleans… tout est bon. Elle est fascinée par les tutus et les pointes des  4 petits cygnes du Lac des cygnes (la version chinoise des 4 grenouilles a ses faveurs) et de la Sugar Plum Fairy de Casse noisette, autant qu’elle  est médusée devant les claquettes ruisselantes de Gene Kelly dans Singing in the rain.

20160123_152856

Lynne loves music. Lynne loves dancing. Since very young, she shakes her body to the whatever music note she ears. Whatever music… Bollywood, salsa, African music, Chinese music, Classical music, New Orleans jazz… She is fascinated by tutus and pointe shoes of the 4 little swans of the swan lake (she loves the Chinese version with frogs) and of the Sugar Plum Fairy of the Nutcracker, as much as she is mesmerized by the flowing tap shoes of Gene Kelly in Singing in the rain.

12479535_198344660519439_753354705_n(1)

Elle enfile son tutu presque tous les jours et ses ballerines de danse lui servent de chaussons à la maison. Elle passe une grande partie de son temps sur les pointes ou à inventer des chorégraphies endiablées ou alanguies. Même à l’école, les enseignantes nous disent qu’elle n’arrête pas de chanter et de danser.

danse1

Almost every day she puts on her tutu and she uses her pointe shoes as slippers. She spends a huge amount of time on her tiptoes or pointes, inventing wild or slow choreographs. Her teachers at school say she  is always singing and dancing. 

danse5

Depuis quelques mois,suit un cours de danse au YMCA. C’est un cours pour tout-petits qui reste relax et sans pression et nous ne la poussons jamais à y aller, elle a le choix. La prof, Wendy, est vraiment sympa. Il y a une partie ballet et une partie claquettes (oui, on est au pays des claquettes…). En fait, il s’agit surtout de développer la coordination, l’attention, la concentration, la patience, puis dans une moindre mesure la musculature et la souplesse. J’aime voir les progrès réalisés séances après séances grâce à la répétition du schéma du cours. En revanche, j’aime carrément pas le principe de l’autocollant distribué en récompense  à la fin du cours… (contraire à l’apprentissage du « j’apprends par que j’aime ça », « ma récompense est juste mon intérêt et plaisir personnel »). Mais bon, généralement, Lynne ne garde pas son autocollant passé les quelques premières secondes d’exitation.

Je me demande si cette passion se révèlera passagère ou si elle sera un trait de sa personnalité. En attendant, c’est un plaisir de la regarder !

danse2

Lynne has been attending a toddler dance class at the YMCA. No pressure, we never push her to go. She has the choice. Wendy, the teacher is very nice. There is one part ballet and one part tap dancing (yes, we are in the country of tap dancing…). The purpose is at this level to develop coordination, attention, focus, patience, and to a lesser extend muscles and flexibility. I love to see progression from one time to another. However, I do not like the reward sticker at the end of the class. It is against the learning of doing things for what they are, because we like them or because we find an interest in them. Usually, Lynne does not even keep her sticker after the first few seconds of excitement.

I wonder if this passion will end or last as a part of her own personality. But for now, watching her is a real joy !

dnse 3

12976599_1054495184611099_1568520917_n(1)

13297985_1029767363777992_1166016432_n

De l’importance de se salir / Stomping in the mud and messy play

20160330_163110

Si vous nous suivez depuis quelques temps, vous avez dû remarquer que Lynne adore tout ce qui est salissant. Tout ce que l’adulte qualifie de cracra, elle adore s’en enduire ou sauter dedans à pieds joints. Boue, flaques, peinture, mousse à raser, pâte à modeler, cuisine…

C’est  important de patouiller. Touts les enfants ont ce besoin à satisfaire, en particulier les tout-petits. Il parait même que c’est essentiel pour le développement cognitif. Découvrir le monde à travers ses sens, explorer la matière (dur, mou, rugueux, lisse, glissant..). Il n’y a pas de limites à la créativité et à l’imagination quand on joue à la patouille. Il n’y a pas de bonne ou mauvaise façon de jouer pas de règle. Ca se passe de mots.

A l’intérieur (en préparant un peu) ou dehors, laissez vos enfants se salir. Tous ce dont on a besoin est un bon savon (je ramène toujours des savons de Marseille de France) et une bonne dose de zénitude. Et puis on peut faire suivre d’une petite activité de vie pratique, soin de soi et de ses affaires.

messyplay

messyplay2

If you have been following us for a little while, you must have noticed that Lynne loves all that is messy. Everything adult finds dirty, she loves to covers herself with or jump in it. Mud, puddles, paint, shaving gel, play dough, kitchen…

Messy play is very important. All young children need to fulfill the need, especially toddlers. It looks like it is determining for brain development. Discover the world through senses explore material (hard, soft, rough, slippery…). There is no limit to creation or imagination in messy play. There is no right or wrong way to play, no rules. No needs for words.

Indoor (with a bit of preparation) or outdoor, let you children get messy. All you need is a good laundry soap for clothes and zen attitude. You can make it followed by a practical life  activity, self care and care for your belonging.

20160330_163621

Voilà une jolie référence de livre sur le sujet et sur le changement des saisons, que je n’ai trouvé qu’en englais, Bringing the outside in, Mary Mc Kenna Siddals

Here is a lovely book about messy play and seasons by Mary Mc Kenna Siddals, Bringing the outside in

7938847bringing-the-outside-in

Libre et plein de vie / Wild and free

wildandfree4

« … Lâchez les enfants; qu’ils courent dehors quand il pleut, qu’ils enlèvent leurs souliers quand ils trouvent un peu d’eau et, quand l’herbe des prés est humide de rosée, laissez leurs pieds nus la fouler; qu’ils se reposent paisiblement quand un arbre les invite à dormir à leur ombre; ils crient et rient quand le soleil les éveille le matin, comme il éveille toute créature vivante. Mais nous nous demandons anxieux, comment faire dormir l’enfant après l’aurore, et comment lui enseigner à ne pas enlever ses souliers et à ne pas courir dans les prés. C’est quand il est diminué par nous, irrité dans sa prison, qu’il tue les insectes, les petits animaux inoffensifs, et cela semble « naturel ». Nous ne nous apercevons pas que cette petite âme est déjà devenue étrangère à la nature. Tout ce que nous souhaitons pour lui, c’est qu’il s’adapte à la prison sans que cela l’ennuie. »

La découverte de l’enfant, M. Montessori

 

wildandfree3

« Let the children be free; encourage them; let them run outside when it is raining; let them remove their shoes when they find a puddle of water; and, when the grass of the meadows is damp with dew, let them run on it and trample it with their bare feet; let them rest peacefully when a tree invites them to sleep beneath it’s shade; let them shout and laugh when the sun wakes them in the morning as it wakes every living creature that divides its day between waking and sleeping. »

The Discovery of the Child, M. Montessori

wildandfree2

wildandfree5

wildandfree1

Premier verger / First orchard

firstorchard

Comme Lynne a assez peu de jeux et/ou acivités à diposition à la fois, je fais beaucoup de rotations.J’ai remis le Premier Verger hier sur son étagère et elle était très contente, en me disant 10 fois merci (comme quoi, les rotations sont utilent et permettent vraiment d’éviter la monotonie…) C’est son tout premier jeu de société. Lynne l’a reçu à Noël, elle avait tout juste deux ans.C’est une version pour les plus petits du Verger. On peut commencer à y jouer à partir de 2 ans. La marque allemande Haba fait de magnifiques jeux pour les enfants, le bois est très présent. Et très souvent, il s’agit de jeux coopératifs : on n’est plus en compétition les uns les autres, mais on doit oeuvrer ensemble ! Les règles sont simples, mais le concept même de règle est tout de même complexe pour un cerveau de 2 ans.

Le jeu est très beau et peut facilement se ranger sur un plateau sur une étagère : des arbres représentés sur des jolis cercles de cartons, portant chacun 4 beaux fruits en bois de couleur, un chemin menant au verger, un corbeauqui aimerait bien manger les fruits, un paniers pour que les joueurs y déposent les fruits et un dé qui détermine quelle couleur de fruit les joueurs vont ramasser ou les avancées du corbeau. Le but, évidamment est que les joueurs rammassent tous les fruits avant que le corbeau n’arrive au verger.

Lynne a d’abord beaucoup aimé jouer avec les différents éléments. Le corbeau a été un gros succès. On y a joué pas mal de fois. Puis, étrangement, le corbeau a commencé à lui faire peur et elle voulait systématiquement le retirer et le cacher. J’ai finalement retiré le jeu des étagère pour ne le ressortir qu’hier. Elle était très contente et le corbeau visiblement ne lui fait plus peur.

Lynne has not much toy/activities available at the same time. I rotate a lot. Yesterday, I put back on her shelf her First Orchard game. She was so happy she said at least 10 times thank you (see how efficient is rotation against boredom !). This is her first board game. She got it for Christmas she was barely 2 years old. It is a version for youngest one (2 years old) of The Orchard game. The German brand Haba offers a lot of beautiful games and toys. Wood is often used and the games are often cooperatives : we do not compete against each other but we need to work together to win together ! Rules are simple but the concept of rule is not easy for a 2 years old brain !

The game is very beautiful and can easily be storage on a tray on a shelf : 4 trees on cardboard, 4 colored wooden fruits per tree, a path that lead to the orchard, a crow who would like to eat the fruits, a basket for the player to collect the fruits and a dice that indicate which color of fruit to pick up or the move of the crow. The purpose is obviously that all player pick up the fruits before the crow arrives to the orchard.

First Lynne liked to play with the different elements. The crow was her favorite. We played quite a few times. Then, weirdly, she began to be scared of the crow and wanted to take it away and hide it. I eventually took away the game for a while until yesterday. She was very happy to see the game again and the crow does not seem to frighten her anymore.

Lectures du soir / Some nightime books

Voici quelques livres que Lynne apprécie avant de se coucher. Les livres de Satomi Ichikawa (voir ici) ont toujours un très grand succès. En voici de nouveaux. En règle générale, j’essaie de trouver des livres réalistes (je garde Beatrix Potter, Alan Milne et Jill Barklem pour plus tard), comme c’est le cas pour « Bonne nuit mon tout petit »,  mais les autres sont aussi vraiment tout doux et poétiques, parfaits avant d’aller dormir.

  • A book of sleep, Il Sung Na, si vous voulez savoir comment les animaux dorment (je n’ai pas trouvé la version française)
  • Devine combien je t’aime, Sam McBratney, le grand classique du petit lièvre brun qui essaie d’exprimer combien il aime grand lièvre brun
  • Tu ne dors pas petit ours ?Tu ne dors pas petit ours ? Martin Waddell, Gros ours voudrait bien finir son livre tranquille mais petit ours a peur du noir malgré les lanternes… Gros ours va alors lui offrir la lumière de la lune et des étoiles.
  • Bonne nuit mon tout petit, Soon-Hee Jeong. A l’heure de s’endormir, une maman et son bébé observent le monde endormi qui les entoure. D’après une berceuse coréenne.  Les dessins sont à tomber !
  • Maman est là, quoi qu’il arrive, Debi Giori. Un magnifique poème pour expliquer que malgré les tempêtes, maman sera toujours là pour protéger son bébé
  • Je t’aimerai toujours, quoi qu’il arrive, Debi Giori. Petit renard teste l’amour de sa maman pour s’assurer qu’elle l’aimera toujours.

Here are some bedtime books that we are reading now. Satmi Ichikawa’s books are always a big succes (see here). But here are some new ones. Usually I try to find very realistic books (I save my beloved Brombly Edge, Beatrix Potter and Pooh Corner for later…) but those books are really to cute and poetic.

  • A book of sleep, Il Sung Na.If you want to know how animals sleep. Beautiful illustrations.
  • Guess how much I love you, Sam McBratney, the very famous story of Lttle brown hare who tries to express how much he loves big brown hare
  • Cant’ you sleep little bear ? Martin Waddell, Big bear would like to finish reading his book, but little bear is afraid of dark despite the lantern near his bed… Big bear will give him the light of the moon and the stars
  • Bonne nuit mon tout petit, Soon-Hee Jeong. From a corean lullaby, at bedtime, a mum and her baby are watching their world falling asleep. Illustrations are exceptional. I haven’t find any English version.
  • No matter what, Debi Gliori, Little fox tests his mother’s love to make sure she will always love him.
  • Stormy weather, Debi Gliori, a lovely poem from a fox mum to explain her baby that she will always protect him no matter what happens.