Vie pratique : vaisselle

Occuper Lynne en cuisine n’est pas simple. Elle n’a pas encore la dextérité ou la concentration de faire beaucoup de choses. Cela dit, elle pleure tellement pour voir et faire, qu’il faut bien se creuser la tête. En ce moment, elle adore laver son biberon avec le goupillon. Elle est très absorbée par la tâche (tant qu’elle arrive à faire les gestes qu’elle veut, sinon, c’est la crise !).

Il est difficile de la canaliser. Elle veut faire elle, toute seule et de tout suite. Elle ne peut pas attendre qu’on lui montre doucement les gestes à réaliser. Je me dis que petit à petit, elle arrivera bien à acquérir un peu plus de calme et de patience. Je réfléchis beaucoup là dessus pour trouver comment l’aider. Ne pas l’interrompre dans un instant de concentration me semble être le point de départ, et je m’y emploie scrupuleusement… mais après….

vaisselle

Tablier d’autonomie

En faisant quelques recherches sur internet, j’ai été ravie de trouver le tutoriel pour faire ces tabliers tout simples et surtout très ingénieux pour favoriser l’autonomie. Le passage du cou est élastique et l’attache sur le côté de la hanche est en velcro. Très facile à mettre seul (Lynne a quand même besoin d’aide avec le velcro). Mettre un tablier, non seulement, ça protège les habits, mais ça marque aussi le début et la fin d’une activité. Ca donne des repères.

J’ai étraîné ma machine à coudre et je ne m’en suis pas trop mal tirée… J’ai réduit les dimensions, bien qu’ils restent encore un peu grands. J’ai fait les 2 premiers réversibles : le chocolat et rose à pois pour la cuisine,le fleuri et à pois multicolores pour le jardin. Le troisième, pour les activités artistiques qui demandent de l’eau est en toile cirée et n’est pas réversible (c’est galère à coudre, la toile cirée).

apron 2

apron3

aprons1

Si vous vous sentez de suivre les indications en anglais, c’est ici, sinon, vous pouvez me demander conseil ou négocier un joli tablier !

Balthazar et Pépin sont arrivés chez nous

Très belle série de livres interactifs et poétiques, inspirés par la pédagogie Montessori, Balthazar et son petit ours Pépin.

Bathazar1

Tout à fait par hasard, nous avons à la maison une fleur de papier qui ressemble à un coquelicot, alors quand un petit papillon survole un champ de coquelicots, Lynne est toute contente d’aller chercher sa fleur rouge pour lire le livre. De même, quand Balthazar souffle des sons dans son coquillage, au bord de la mer, nous prenons notre coquillage pour y chuchotter tous les sons de l’histoire… Lynne est ravie.

IMG_8985

Pata ?

« Pata ? « , c’est l’expression de Lynne pour demander  » comment ça s’appelle, ça ? ». En ce moment, elle est dans une phase sensible de langage et demande cent fois par jour « pata ? ». Elle enregistre.

Son vocabulaire parlé compréhensible reste encore très limité (par contre elle fait de longs discours et des blagues auxquelles elle est la seule à rire, malheureusement). Les mots sont principalement français et commençant par « p » : papa, pandas, pingouin, poisson, … mais aussi « ba » (= balançoire), « coco » (=crocodile ou coquelicot, c’est selon)

Elle comprend parfaitement français, anglais et un peu de chinois. Elle fait des rapprochements entre images/ mots, images/images et images/objets. Elle commence à pousser de petits cris pour imiter les bruits d’animaux, excepté le rugissement du lion qu’elle maitrise depuis longtemps, maintenant.

Elle signe quelques mots « encore », gâteau », « chaud », « caca/pipi ». Mais il faut vraiment que je fasse plus d’effort de ce côté là, car je me rend compte combien le langage des signes est un relais important pour notre communication et éviter la frustration de l’incompréhension.

Elle fait des blagues. Je n’aurais pas cru que les enfants commençaient aussi jeune. Ses préférées : je fais semblant de venir vers toi et je repars en courant en sens inverse ou je te tends quelque chose en faisant mine de te le donner et je le reprends aussitôt. C’est très drôle !

blague

Escalade

Je me suis retournée, … et j’ai retrouvé Lynne, tranquillement assise sur le tabouret haut, en train de boulotter des framboises… Elle grimpe de partout, avec une grande aisance. Ca devient difficile de mettre les choses hors de portée…

IMG_8899

Un peu de couleur dans le gris de la journée

Journée toute grise et pluvieuse. Cet après midi, après la sieste, Lynne n’était visiblement pas vraiment motivée pour sortir se promener, alors nous avons fait un peu de peinture avec les mains.

peinture doigts 2 peinture doigts1

D’habitude, j’utilise la recette de Deb de Sixtine et Victoire, que je réussi plutôt bien (1 cup de corn starch, 1/2 cup d’eau froide, 2 cups d’eau bouillante, colorant alimentaire, chauffer).

Aujourd’hui, j’ai tenté la recette de Kathleen de Maman K, (6 cuillères à soupe de sucre, 1 cup de Maïzena, 4 cups d’eau, un peu de liquide vaisselle, colorant alimentaire, chauffer) que je n’ai visiblement pas bien maîtrisé … En guise de peinture, c’est plutôt une gelée que nous avons eu (j’ai dû laisser trop longttemps chauffer le mélange)… cela dit, l’exploration sensorielle était intéressante… On a donc laissé tombé les feuilles pour patouiller librement les couleurs.

Jardin botanique

Pour célébrer le printemps, nous sommes allés nous balader au Jardin botanique de Saint-Louis. Les premières fleurs printanières, nous ont timidement accueillis et nous sommes passées en quelques pas du Japon à la jungle tropicale, de la Chine à l’Espagne…

botanical garden 1

botanical garden 2

botanical garden 4

botanical garden 5

botanical garden 3

botanical garden 6

botanical garden 7

botanical garden 8