Puzzle animaliers / Zoology puzzles

puzzle

Voilà la belle série des puzzles animaliers de Nature et Découvertes, rapportés dans nos valises l’été dernier. Ils n’ont pas la précision de ceux que l’on trouve dans les classes Montessori, mais, tant mieux, en ce qui me concerne. Il me semble important de ne pas répéter l’école à la maison. Lynne perdrait son intérêt.

Seules 3 catégories des vertébrés sont représentés : mammifères, oiseau et poisson. Il manque les amphibiens et les reptiles.

Cela n’en reste pas moins un bel instrument d’apprentissage, à prix très modéré, qui permet d’aborder un vocabulaire spécifique et qui permet aussi de faire travailler la préhension et les muscles des doigts (ceux-là même qui teindront le stylo pour l’écriture…)

puzzle2

Here is the beautiful serie of the zoology puzzles from the French brand Nature et Découvertes. They are not as precise as the ones you can find in the Montessori classroom, but it is perfectly fine for me. I do not intend to reproduce school at home. That would be too boring for Lynne.

Only 3 subdivisions of the vertebrates are presented : mammal, bird and fish. Amphibian and reptile are missing.

It is nonetheless a great learning material that helps to work on specific vocabulary and finger grip and muscles (those one which will hold the pencil later).

puzzle4

J’associe ces puzzles aux figurines animalières Schleich que Lynne connaît bien. Les 3 puzzles botaniques restent encore un peu trop compliqué pour Lynne qui s’énerve en essayant de la faire. Je les ai donc mis de côté pour ne pas la frustrer.

I gather those puzzles with the Schleich animals to compare. I removed the 3 botanic puzzles for Lynne is not ready yet and get frustrated that she cannot handle them.

 

puzzle3

Bilinguisme, trilinguisme, langue et language : le point à 3 ans / Bilingualism, trilinualism, language and talk : what’s up at 3 years old

Capture.PNG

Avant de passer l’été en France, l’anglais avait largement pris le dessus. Lynne passait la journée dans sa communauté enfantine entourée uniquement d’anglophone et elle était en pleine explosion de langage.

Arrivée en France, elle a bizarrement continué à progresser en anglais pendant les 2 premières semaines. Puis elle est enfin repassé au français. Après 1.5 mois en France, elle a bien progressé en français. Puis nous avons retrouvé ma belle famille chinoise en Italie et Lynne a donc eu un petit bain linguistique chinois pendant 2 semaines avant de revenir aux Etats-Unis.

De retour aux USA, Lynne a intégré la Maison des Enfants de mon école Montessori et s’est retrouvée de nouveau dans un environnement exclusivement anglophone. Elle a toutefois gardé son français avec moi. Depuis 2 mois, il est plus facile pour elle de parler anglais et elle perd un peu son français. Je dois lui rappeler de me parler en Français. Je continue a lui lire quasi exclusivement en français et on écoute beaucoup de musique pour enfant en français (Anne Sylvestre en boucle dans la voiture :/). Elle fait souvent des traductions mot à mot entre l’anglais et le français. C’est mignon. Elle dit « take a snack » (prendre le gouter) au lieu de « have a snack » « je suis 3 ans » au lieu de « j’ai 3 ans » « je lave le bras de toi » au lieu de « je lave ton bras ». Je ne pointe pas son erreur mais je répète sa phrase en la corrigeant.

Après une phase nombres, Lynne s’intéresse beaucoup aux lettres. Elle reconnaît une douzaine de lettres comme L, J, W, S, A, P, M, Z. Elle associe ces lettres aux noms des autres enfants, en particulier ceux qui font la sieste avec elle à l’école, car les porte-manteaux portent une étiquette à leur nom. Lynne appelle L « Lynne », J « Josie », W « Whiat »… Elle crie les noms des enfants dans la rue quand elle reconnaît les lettres… On entend beaucoup « Whiat » avec Walgreen ou Walmart !… En Montessori, on ne nomme pas les lettres, on donne les sons. Cela facilite la lecture, car l’association des sons permet de produire de façon logique le son du mot.

Je ne crois pas qu’elle a commencé les leçons sur la reconnaissance des lettres en classe. Mais elle sait très bien comment toucher les lettres rugueuses de l’abécédaire de Balthazar, avec l’index et le majeur. Je ne souhaite pas devancer le travail de son enseignante en sortant les cartes des lettres rugueuses. Je laisse le travail normalisé pour l’école. Ce n’est pas simple pour moi de savoir comment procéder avec Lynne entre sons français et sons anglais. Les consonnes sont très proches, mais les voyelles sont très différentes. Avec les élèves de ma classe (6-8 ans), je travaille sur les sons et la lecture en anglais, mais avec Lynne je voudrais me limiter au français, mais c’est difficile. Les deux langues sont tellement croisées dans notre quotidien…

306544

Un coup d’oeil dans la maison des enfants / A glance at the Children’s House

ChildrensHouse5.jpg

Bienvenue dans la Maison des Enfants ! Si vous êtes curieux de voir à quoi Lynne occupe ses matinées, chut ! faites vous tout petit et asseyez vous dans l’une des minuscules chaises…

Welcome in the Children’s House ! If you are curious to see what Lynne is doing every morning, Shhhh ! Have a tiny seat and make yourself very small and quiet…

childrenshouse4

childrenshouse7

childrenshouse

childrenshouse3

childrenshouse2

childrenshouse9childrenshouse8

outside

Les Maisons des Enfants accueillent les enfants de 2.5/3 ans à 6 ans et dispensent le premier cycle d’enseignement Montessori.

J’aime la classe de Lynne. On s’y sent comme dans une vraie maison avec tous les ateliers de vie pratique. Le petit bâtiment, à l’allure de vraie maison, est indépendant et ne contient qu’une classe (sur le campus, l’école a 3 classes de premier cycle dans 3 petites maisons séparées). A 2.5 ans, Lynne est la deuxième plus jeune de sa classe (elle aura 3 ans en décembre). Elle ne travaille que le matin (cycle de 3 heures ininterrompues, de 8h30 à 11h30). Elle prend son repas dans sa classe avec ses camarades, son enseignante et l’assistante, puis elle sort jouer pour la récrée, avant d’aller faire la sieste.

Je la récupère un poil avant 4h et nous allons dans ma classe où elle prend son goûter pendant que je range ou discute avec mon enseignante. Souvent, Lynne veut rester jouer avec les « grands » de la « périscolaire » avant de rentrer à la maison.

A son âge, Lynne reçoit principalement des leçons de vie pratique (vaisselle, nettoyer ce qu’elle salit, pliage du linge, fermer et ouvrir boutonnières et fermetures éclair, soin des plantes…), de langage (vocabulaire, chansons) et de motricité fine. Elle a aussi reçu une leçon avec les clochettes, qui bien évidemment a été un franc succès. Elle aime aussi beaucoup le coin lecture, observer le caca de Monti, le gros lézard dans l’aquarium, peindre, faire de la balançoire et se suspendre par les pieds à la récrée.

 

Cliquez ici pour lire une présentation de notre école

Cliquez ici  et pour un aperçu sur la communauté enfantine Montessori de Lynne de l’année dernière

 

Children’s Houses welcome children from 2.5/3 years old to 6 years old and give them Access to the first cycle of Montessori education.

I like Lynne’s classroom. It feels like a real home with all the practical life stations. The small building is shaped like a house. It is independent and only have 1 classroom (the school has 3 children’s houses in 3 différents little buildings). At 2.5 years old, Lynne is the second youngest (she will turn 3 in December). She only works in the morning (3 uninterrupted hours of work from 8:30 am to 11:30 am). Then she has her lunch with her classmates, and her teachers in her classroom before going out for recess and then nap.

Usually, I get her from her playground a bit before 4pm. We go to my classroom where she has her snack while I clean up things or talk wit my teacher. Often, Lynne wants to play with the big late stay kids on my playground before we go back home.

At her age, Lynne mainly had practical life lessons (washing dishes, cleaning spills, laundry folding, buttoning frames…), language (vocabulary and songs) and fine motor skills. She recently had a lesson on the bells which was unsurprisingly a huge success. She enjoys also the book corner, painting, watching the big lezard Monti’s poop, the swing and hanging upside down at recess.

Click here to have an idea of our school

Click here and here to have a glimpse of Lynne’s young children community last year

Notre butin littéraire estival / Our summer readings

J’en profite d’être de retour en France pour faire un petit plein de livres pour Lynne. Depuis que nous sommes là, elle fait des progrès incroyables en français, et notamment grâce aux livres. Elle absorbe les histoires et réemploie le vocabulaire à bon escient. Voilà donc ma petite sélection :

Back in France for summer, I Can but books for Lynne in French. Since we are here her langage is exploding and I notice she use a lot of the words that we read in her new books… Here is my selection :

  • La série des histoires de Liv et Emy, de Ève Hermann, avec une petite activité inspirée de la pédagogie Montessori à faire, en relation avec le thème abordé. Lynne est vraiment fan : On range, Emy et les tournesols, Le goûter, L’oiseau blessé, La promenade, a robe d’été

French series of Montessori inspired stories of Liv and Emy, Eve Hermann, with a little activity to follow up the story. Lynne loves her new friends. But I do not think they are translated in English or other language yet.

  • La chasse à l’ours,  Michael Rosen – Helen Oxenbury. Ça fait longtemps que nous l’avons. Ça doit bien faire 2 mois que nous le lisons tous les soirs, plusieurs fois. Lynne ne s’en lasse pas.
    9782211051019

We’re going on a bear hunt, Michael Rosen – Helen Oxenbury.  We have been reading this book for a couple of months every day…

 

  • La pomme rouge et Le piano des bois, Kazuo Iwamura. Toute la poésie japonaise…

The red apple and The piano of the wood, Kazuo Iwamura… all the Japanese poetry… I could not find any English version open the internet so I translate here the French titles

 

  • Réveillé les premiers, Komako Sakai. Petite Anna se reveille très tot alors que la maison dort encore…. Une des mes 2 auteures japonaises adorées (avec Satomi Ichikawa). Si vous ne connaissez pas Un amour de ballon ou Attends ! Attends !, allez-y les yeux fermés..

Reveilles-les-premiers-1

Hanna’s night, Komako Sakai.  Little Hanna wakes up as everyone is still asleep. One of my 2 favorite Japanese authors (with Satomi Ichikawa). If you do not know Wait ! Wait ! and Emily’s balloon, you can go for them eye closed.

 

  • La couleur des émotions, Anna LLenas, un livre pop-up magnifique pour travailler sur les émotions. Lynne fait de grosses colères en ce moment. Je cherche donc des moyens pour qu’elle s’exprime, tout en essayant d’apprivoiser ses émotions.

The colors monster, Anna LLenas, a beautiful pop up book to work on emotions. Lynne is having big tantrums lately and I am trying to find ways to let her express herself and understand what is happening with her feelings

 

  • La série des livres musicaux des auteurs classiques par Gründ, Mon petit Mozart, Mon petit Vivaldi, Mon petit Chopin, Mon petit Beethoven et le Carnaval des animaux.  Belle sélection de petits extraits des grands airs connus. Lynne aime beaucoup la musique classique et pour elle c’était vraiment LE choix de l’été.

Musical books of the classical composers, Gründ, Mozart, Vivaldi, Chopin, Beethoven, Animals Carnival… a nice selection of the most beautiful music. Lynne loves classical music and it was THE choice of summer.

Bilinguisme, trilinguisme, langue et language : le point à 2 ans et demi / Bilingualism, trilingualism, language and talk : what’s up at 2.5 years old

PicMonkey Collage

C’est une explosion ! Lynne est dans une période de développement linguistique intense.

Français / anglais / chinois :

L’anglais prend largement le dessus dans la parole. Ele ne parle qu’en anglais aux gens autour d’elle (sauf si elle ne connait que le version française d’un mot), en revanche, elle mixe avec moi. Mais elle sait parfaitement que je la comprends si elle me parle anglais (et mieux que quiconque). Je répète systématiquement en français ce qu’elle me dit en anglais. J’essaie parfois de la faire répéter en français. Je me rend compte qu’elle sait beaucoup de choses dans les 2 langues. On va très bientôt rentrer pour 1 mois et demi en France. Ca devrait donner un coup de fouet à son français.Elle dit des phrases et on commence à avoir des petites conversations. Elle fait semblant de lire ses livres à haute voix, en tournant le livre vers nous pour nous montrer les images. Elle est très drôle et extrêmement prévenante (quand elle n’est pas dans une phase de rébellion). Elle nous demande régulièrement si on va bien, elle dit assez spontanément merci/thank you/xie-xie et de rien/welcome/bùxie spontanément, en revanche le s’il te plait n’est pas encore régulier !

Il faut que je trouve des contes en français pour qu’elle entende d’autres voix que la mienne. Et il faut que lui propose un peu plus régulièrement de consulter son imagier (on a celui de Balthazar et Pépin) et de travailler sur des cartes de nomenclature (J’en avais parlé déjà ici). C’est le bon moment aussi pour lui apprendre des mots difficiles ou peu utilisés (elle s’amuse beaucoup à dire le nom de chacun des doigts de la main), elle retient bien.

Chinois… rien de plus à dire que dans le billet précédent, malheureusement…

Chant :

Lynne chante toujours énormément. Elle attrape son violon (à une corde ! … une longue histoire) ou sa guitare et s’accompagne pour chanter « the wheels on the bus » ou autre grand classique. Les paroles deviennent de plus en plus reconnaissables. La nouveauté, c’est qu’elle détourne parfois les paroles originales pour en inventer d’autres qui sont parfois très drôles ! Je me suis rendu compte que je le fais aussi parfois quand je lui chante une chanson…

 

Ecrit :

Elle aime toujours prétendre écrire et demande qu’on lui écrive des mots. Elle ne reconnaît pas encore les lettres et je ne cherche pas encore à travailler avec elle à se sujet… j’aimerais attendre qu’elle ait ses premières leçons avec les lettres rugeuses à l’école. Je ne voudrais pas lui enlever le plaisir de la découverte des lessons. Malgrès cela, elle commence à être intéressée par certaines lettres. Alors je lui donne le son des lettres, pas leur nom. Le son est bien plus pertinent. Après avoir appris le son des lettres, leur assemblage en mots est bien plus facile.

Mon gros travail, va être de réfléchir à la façon d’aborder le français et ses phonèmes en parallèle de son apprentissage de l’anglais à l’école. Je vais devoir travailler en lien avec son enseignante pour mettre au point un stratégie…

Lynne

This is an explosion ! Lynne is in a phase of intense development of speech.

French / English / Chinese

English is winning more and more on speaking. She speaks English only to the people around (except if she knows only the French word). She mixes with me. She knows perfectly well I can understand her even in English (and better than anyone). But I repeat systematically in French what she says in English. Sometimes I ask her if she can repeat. I realize that she knows a lot in both languages and I am sometimes very surprised. We are going to go back to France for 1.5 month. I hope it will  give a big kick to her French. She says some sentences and we can have some small conversations. She pretends reading aloud her books to us. She is very funny and very aware and caring for people around her. She asks often if we are ok. She says rather spontaneously merci/thank you/xie-xie and de rien/welcome/bùxie but please is rather forgotten…

I need to find some CD telling stories in French. So she can ears other voices than mine. And this is the time we need to read more picture books to learn vocabulary. No problem with hard words, this is the moment they memorize everything.

Chinese…. no more to say than the previous post, unfortunately…

Singing

Lynne always sings a lot. She takes sometimes her (one string… yes a long story) violin or her guitar and « plays » while singing

The wheels on the bus or other big hits… Words are more and more accurate. She changes sometimes the lyrics and invents new meaning which are sometimes really funny ! I just noticed that I do that also when I sing to her.

Writing

She still likes to pretend writing and asks a lot to write some words for her. She does not recognize letters yet and I do not wish to work on this either. I would like her to have her first lessons next year at school with sand paper letters. I do not want to take away the excitement of the class materiel. But as she is interested sometimes in some letters, I give her their sound. Not their name.Sound makes more sense. After knowing the sound of letters, it is much more easier to gather them to read words.

My big work will be to think about how I am going to introduce French reading and writing, and phonemes beside her English learning at school. I will have to work with her teacher to plan a strategy. 

La boîte à bobos / The Booboo box

IMG_3672

Lynne sort d’une grosse otite. Ce n’est qu’à la seconde visite chez le docteur, à une semaine d’intervalle que le diagnostique a été posé. Bien qu’elle n’ait pas mal aux oreilles, elle a eu de très fortes fièvres. Pendant les longues journées à la maison, nous avons beaucoup regardé sa boîte à bobos.

J’avais repéré cette boîte sur le blog de maman K et je l’ai offert à Lynne pour son anniversaire en novembre. Depuis, elle la consulte très souvent. Le coffret contient :

  • 4 petits livres abordant de manière simple les bobos les plus fréquents,
  • 2 images cartonnées montrant le corps de face et de dos d’un petit garçon et d’une petite fille, qui permet d’aborder les parties du corps et indiquer éventuellement où on a mal
  • 1 éventail d’échelle de douleur pour aider l’enfant à exprimer l’intensité de la douleur

Il reste assez de place dans la boîte pour y glisser quelques pansements (Ikéa en fait d’ailleurs d’adorables. Ils sont moins chers aux USA qu’en France).

Un bon moyen pour aborder les petits bobos du quotidien, les comprendre et mettre des mots sur la douleur.

La boîte à bobos, Catherine Dolto, Gallimard jeunesse

Lynne connaît bien le nom des parties du corps en français et en anglais, mais nous regardons encore souvent en même temps son petit livre du corps… et je me dis qu’il est vraiment temps que je lui en trouve un plus adapté à son âge. Si quelqu’un a des recommendations pour une petite fille de 2 ans….

IMG_3676

Lynne just recovered from a big ear infection. She has been diagnosed only during our second visit to her pediatrician, one week after the first visit. She had no pain but she had strong fever. During the long days we spent home, we read a lot our booboobox.

I spotted this box on the French blog of Maman K. But unfortunately for English speakers I haven’t find any English edition.

The box contains 4 books about minor booboos and how to handle them, a scale of pain with the face of a boy changing his expression, and 2 pictures of a boy and a girl naked (back and front) for the child to show where she feels the pain.

Lynne really loves it and want to read it often since I gave it to her for her birthday last November. We also read with it her baby book about parts of the body. But she really could use a more elaborate one now. If you have good reference i would love to read aboutIMG_3675

Cartes de nomenclature / Nomenclature cards

matching music intruments

Les cartes de nomenclatures sont un outil extrêmement intéressant et ingénieux. Les montessoriens les appellent aussi les cartes en 3 parties. J’aime beaucoup les utiliser. On peut les exploiter complètement différemment selon l’âge de l’enfant. Je les utilise depuis longtemps avec Lynne qui a maintenant 2 ans, mais aussi avec les élèves de mon école qui ont 6-9 ans. Les sujets abordés peuvent être infinis.

Dans un premier temps, les cartes peuvent être utilisées uniquement pour les images. On peut alors travailler le vocabulaire, à la manière d’un imagier, travailler la mise en paire image/image ou image/objet (comme sur les photos où Lynne fait correspondre ses instruments de musique ou ses animaux avec les cartes).

Plus tard, lorsque l’enfant sait lire, les cartes permettent de travailler la lecture ou d’acquérir e nouvelles connaissances. Comme tout matériel de la pédagogie montessori, les cartes de nomenclature permettent une auto correction et donc une indépendance de l’enfant dans son travail. Les cartes se présentent sous forme de 2 ensembles identiques comprenant une image et la désignation de celle-ci (objet ou concept). Dans le premier ensemble, la désignation est séparée (découpée) de l’image. Dans le second ensemble, l’image et la désignation sont assemblés en une seule carte, c’est la carte d’auto contrôle. L’enfant travaille avec le premier set : il fait correspondre une désignation à chaque image. Puis il peut se corriger en comparant son travail aux cartes de contrôle.

 

Nomenclature cards are an interesting and very clever learning material. Montessorian call them 3 part cards. I love working with them. You can use them for very young children (I have been using them with Lynne for a while and she is now 2), but also with older (I use them at school with my 6-9 year old children). Themes can be endless.

At first, cards are used only for their image. You can work vocabulary, like a picture book, or as matching picture/picture or object/picture (see photos of Lynne matching her music instruments or her Schleich animals to the cards).

When the child can read, the cards can be used to work on reading, comprehension or new knowledge. Like all montessori material, this material includes self correction and allow the child to lead her work independently. The nomenclature cards are made by 2 identical sets of cards including a picture and a label. In the first set, the label and the picture appear together on the same card. These are the control cards. In the second set, the label is cut from the picture. The child works with the second set, trying to match picture and label. Then she can correct herself with the first set.

matching animals

Vous pouvez facilement trouver des carte en vente sur le net, mais voici voici quelques sites où vous trouverez des cartes à télécharger librement :

Pour plus de résistance et de tenue, je plastifie les cartes. On trouve de très bonnes petites plasifieuses pas cher, la mienne c’est celle -ci). Vous trouverez ici mon tutoriel pour réaliser facilement de jolies pochettes pour vos cartes de nomenclature.

NB : cartes animaux de la forêt téléchargées ici, cartes des instruments de musique téléchargées .

 I laminate the cards to make them last longer and make them more appealing (you can buy not very expensive laminator, mine is this one) You can easily buy nomenclature cards on internet, but here are some blogs where you can freely download : 

See my post here to see how to easily make some pretty pockets for your 3 part cards.

NB : cards of the forest animals downloaded here, cards of the music instruments downloaded there.

Bilinguisme, trilinguisme, langue et language : le point à 25 mois / Bilingualism, trilingualism, language and talk : what’s up at 25 months

IMG_2747

Lynne prend son temps pour assimiler les 3 langues qui l’entoure. La compréhension est impécable, mais la parole intelligible est encore timide.

Français / anglais / chinois : 

La journée Lynne baigne exclusivement dans un environnement anglophone dans sa communauté enfantine. Elle n’entend le français qu’avec moi et le chinois qu’avec son papa.  Elle comprend fançais et anglais sans soucis. En ce qui concerne le chinois, je doute qu’elle puisse comprendre une conversation, car son père n’a malheureusement pas le réflexe de lui parler constamment chinois et l’utilise avec elle plutôt pour les petites phrases répétitives du quotidien. Nous allons très bientôt aller rendre visite à ses grand-parents en Chine. J’espère que ce bain linguistique lui sera profitable.

Lynne utilise certains mots plutôt en français, certains mots plutôt en anglais, certains autres plutôt en chinois. D’autres mots sont utilisés indifféremment et de façon variable dans l’une ou l’autre des langues. Elle utilise globalement plus de mots anglais que français, forcément, même quand elle s’adresse à moi. Je prends soin de répéter ce qu’elle me dit en anglais en utilisant les mots français. Elle commence à combiner des mots pour faire des phrases, mais ça reste encore très simple et limité. Elle commence à compter sur ses doigts dans les 3 langues, pas forcément dans l’ordre, mais ça vient doucement. Les nombres et les mots comme « merci » me semble de bon outils pour lui faire comprendre qu’elle est confrontée à 3 langues différentes. Je relie les langues à des personnes : avec mama, tu dis « merci », avec papa, tu dis « xie xie », avec Marcia (son enseignante), tu dis « thank you ». Je sais qu’elle comprend, car quand j’utilise un mot chinois, elle dit de suite « papa ».

J’aime beaucoup les expressions idiomatiques employées dans son école pour permettre aux plus petits de communiquer facilement quand il s’agit de se « défendre » pacifiquement contre l’intrusion d’un camarade : « mon travail » ou « non, merci » que j’encourage Lynne à utiliser aussi avec nous quand elle n’est pas d’accord.

Langue des signes

Je ne signe plus depuis longtemps. Lynne n’a jamais vraiment employé les signes, mis à part quelques mots très utiles pour nous qui lui sont restés longtemps, comme « encore », « gâteau » ou « merci ». Il est assez amusant d’ailleurs de savoir que je n’ai pas réussi à lui faire dire « merci » en français pendant très longtemps. Elle le disait parfaitement en anglais, mais elle le signait en français. Quand je lui demandais de répéter le mot en français, pas moyen, elle signait.

Chant :

Lynne est grande grande fan de musique et de chansons. Elle répète très bien les mélodies… pour les paroles, ça reste encore du yahourt pour la plupart et c’est d’ailleurs assez drôle à entendre. Elle aime s’accompagner de ses intruments de percussion, cymbales et autres grelots. Elle a un très bon sens du rythme et arrive à synchroniser musique et rythme. Le grand succès du moment est « The wheels on the bus ». Je fais attention de lui chanter aussi en français et notamment les chansons vieilles chansons traditionnelles (Auprès de ma Blonde, Vive la rose, A la claire fontaine…).

Ecrit : 

Lynne aime faire semblant de lire et écrire. Elle a eu une période où elle s’amusait à « écrire » le nom des enfants de sa classe, papy, mamie, papa, maman… Parfois, elle prend un livre et fait semblant de lire dans un yahourt qu’elle seule comprend.

IMG_2751

Lynne takes her time to assimilate the 3 languages that surround her. She can understand perfectly but intelligible speaking is still shy.

French / English / Chinese : 

Lynne spend her day time in an English environment in her toddler community. She ears French only with me and Chinese only with her dad. She understand English and French perfectly. Chinese is more complicate…. I doubt she can understand a conversation as her dad use Chinese with her for the daily little sentences but he does not have the reflex to use it all the time. We are going very soon to visit her grand-parents in China. And I hope this trip will be good for her.

Lynne uses some words rather in French, other rather in English or rather in Chinese. Some words are used equally in the 3 languages. She uses globally more English, as expected, living in USA. Even when she talks to me. But I systematically repeat out loud in French what she says in English. She begins to combines words but it is still limited. She begins to count on her fingers, in French, English and Chinese not always in order, but it comes slowly, she likes that. Counting, and words like « thank you » seem important to me as they can be a way to help her to understand the difference between languages. I usually relate languages to people : with mama, you use « merci », with papa, you use « xie xie », with Marcia (her teacher), you use « thank you ». I know she understand this because when I use a Chinese word, she says « papa » right away.

I like the little expressions used in her school to help youngest to « defend » peacefully themselves : « my work » or « no thank you » that I encourage Lynne to use also with us when she is not agree.

Signing language : 

I stopped signing with her a long time ago. She never really used the signs excepts few words (which were very useful for us : « more », « cookies », « thank you »). This is very funny to know that for a long time I could not make her say Thank you in French. She was able to say it in English, but she could only sign it in French and she did not seem to understand when I was asking her to repeat the word in French. She was signing.

Singing : 

Lynne loves music and singing. She repeats perfectly the melodies… For the lyrics … it is still nonsense and this is very funny to ear. She enjoys using her percussion, cymbals and bells while she sings and as a good sense of rhythm (her coordination is great). The big hit of the moment is « The Wheels on the bus ». But I make sure to keep singing also French traditional songs to her.

Writing : 

Lynne likes to mimic writing or reading. She had a period where she kept « writing » the names of her little friends in school, papa, mama, grandpa or grandma… Sometimes, she grab a book and pretends reading in a speaking she  is the only one to understand.

Bilinguisme, trilinguisme, langue et language : le point à 19 mois / Bilingualism, trilingualism, language and talk : what’s up at 19 months

IMG_4590

Voilà près de 3 mois maintenant que nous sommes en vacance en France. L’environnement sonore de Lynne est exclusivement français. Elle comprend parfaitement tout ce que l’on dit, elle a l’ouie assez fine et en combinant les multiples outils à sa disposition, elle sait aussi se faire comprendre. Elle continue ses grandes discussions compréhensibles par elle seule, où parfois sortent des mots ou sons reconnaissables. En tout cas, parfois, ça doit être très drôle, vu ses éclats de rire… Son language français progresse rapidement ces derniers temps. Malheureusement, je redoute un peu qu’elle ne soit coupée en plein élan lorsque l’on rentrera aux Etats-Unis dans 2 semaines et qu’elle se retrouvera dans un environnement anglais…

Le français :

Lynne commence à dire des mots d’elle-même et non plus seulement répéter. Elle a une nette préférence pour l’alimentaire et la motivation est clairement liée à ses envies gustatives : pain, patèque (pastèque), coco (concombre ou crocodile, selon le contexte), pizza (on va croire que je la nourris mal, cette petite), mais aussi main, froid

Elle intègre la notion des contraires et répète souvent « gros/petit » en y ajoutant la gestuelle

Langue des signes : 

encore, gâteau, chaud, froid (pas très reconnaissable), caca, sucette (tétine), dormir, lire/livre. Elle utilise beaucoup le mime pour se faire comprendre et on reconnait parfois qu’elle relate des épisodes de la journée dans sa gestuelle (elle mime, par exemple, un éléphant vu au zoo qui se couvre de terre avec sa trompe, des moustiques qui l’ont piqués…)

Sons et onomatopées : 

miam miam (manger), tutut (pour la voiture), cris des animaux (lion, tigre, poule, coq, canard, cochon, chien, chat, cheval, vache qui ressemble à un chat, hibou)

Chant : 

Depuis au moins 2 mois Lynne chante de manière juste et complètement reconnaissable les airs de Frère Jacques (que l’on chante en chinois de préférence) et Twinkle twinkle little star (l’équivalent de Ah vous dirais-je maman, qui est en fait une mélodie de Mozart). Elle fredonne aussi des airs non reconnaissables. Je prévois de vous faire une petite (très longue !) liste des chansons d’enfant françaises, anglaises et chinoises que l’on chante régulièrement avec Lynne.

L’anglais :

Je pense qu’elle a beaucoup perdu, mais je ne m’en fais pas du tout. Ca reviendra vite quand on rentrera aux Etats-Unis. Lynne entend son papa sur skype, bien que ce soit un peu difficile pour elle, car son papa lui manque beaucoup et elle ne reste jamais bien longtemps en face de l’écran, ce que je respecte complètement. Je ne la force jamais. On écoute des chansons sur U tube et on chante en anglais. Je ne lui parle pas anglais pour ne pas l’embrouiller : avec maman, c’est français pour la discussion. Quand on parle avec son père et que ça la concerne, je lui répète systématiquement en français ce que je viens de dire en anglais à son père.

Le chinois : 

La cata… on écoute des chansons et comptines tirées d’un CD emprunté à la bibliothèque et on chante les 2 chansons que je sais chanter (Frère Jacques qui est une histoire de Deux tigres en chinois et l‘araignée Gypsy)… Son papa va avoir un sacré boulot…

Voir ici mes premières réflexions sur le multilinguisme

IMG_4320

It has been almost 3 months now we are in France for vacation. The sound environment of Lynne is only French. She can understand perfectly all we are saying. And she has a very good hearing skill. Combining all the tools she possess she can also make herself understood quite well. She keeps having her long talks that she is the only one to understand (though sometimes, you can recognize an word, or sound). Sometimes she might say very funny things because she laughs out loud ! Her French speaking is getting better quickly lately. But I fear she will lose her momentum when we get back to USA in about 2 weeks…

French : 

She begins to say some words and not only repeating. She has a clear preference for food vocabulary (more motivating, she is an easy eater) : bread, watermelon, cucumber, pizza (do not think I feed her only with pizza… but she loves that so much she easily remembered the word !), cold, hand

She now understands opposite notion and repeat often ‘big/small » showing size with hands

Sounds and onomatopoeia

yum yum, tut tut (for car), animal sounds (lion, tiger, hen, chicken, duck, pig, dog, cat, horse, owl, cow)

Hand signing : 

again, cookie, hot, cold, pouh pouh, pacifier, sleeping, read/book. She also uses a lot mime to express herself. Sometimes you can recognize something that happened during daytime ( an elephant covering herself of dirt in zoo, mosquitoes that bite her…)

Singing : 

Since about 2 months, Lynne can clearly sing the melody of the songs of Brother John (we sing this in Chinese) and Twinkle twinkle little star (which is actually a Mozart melody). She can also humming some unidentified melodies. I planned to write a post of the (very long) list of the child songs we daily sing and listen with Lynne.

English : 

I think she lost a lot, but I am confident she will easily gain back everything quickly when we go back to USA. Lynne hears her dad on skype but it is hard for her as she misses him a lot and she cannot stay too long in front of the screen, which I respect totally. I never push her. We listen to songs on U tube and we sing in English. But I never talk to her in English to avoid confusion. And when we talk about her with her dad, I always repeat in French what I just say in English to her dad.

Chinese : 

A disaster… we listen to songs and nursery rhymes on a CD borrowed to library. And we sing the 2 songs I can sing (the 2 Tigers and Itsy bitsy spider), but… her dad will have a huge job to do when we get back…

See here my firsts thoughts on multilingualism

Bonjour, monsieur le lion ! Salut, madame Girafe !

IMG_9067

Nous avons la chance d’avoir à Saint-Louis de nombreux lieux où les enfants ont la possibilité de découvrir et expérimenter le monde qui nous entoure, faune, flore, géologie, physique, art, histoire… Le weekend dernier, nous sommes allés rencontrer les animaux du zoo. J’ai toujours un sentiment mitigé à propos des zoos. Je suis toujours très attristée de voir les animaux sauvages en captivité, pourtant, comme tout le monde, je suis aussi fascinée de pouvoir les voir de près…

Lynne, en tout cas, était ravie et bien décidée à saluer toute la ménagerie !

Zoo7

Je ne sais pas trop pourquoi, mais depuis le début, nous nous sommes bien plus intéréssés aux animaux sauvages qu’aux animaux de la ferme. Lynne préfère donc le lion et le panda au mouton ou au canard. Et cette visite du zoo a ouvert une nouvelle dimension dans le processus de découverte des animaux…

Etape 1 : Imagiers et photographies sont depuis longtemps sur nos étagères et regardés très régulièrement. Les noms sont donnés en français, avec moi, en anglais ou chinois, avec son papa. Les petits imagiers Gallimard  et internet donnent la dimension sonore. Ben oui, faire le son de la chèvre ou du cochon, passe encore, mais vous savez, vous barrir ou faire le cri du panda ?

Etape 2 : Passage à la 3D. Récemment, j’ai commandé quelques figurines d’animaux. A la maison, Lynne a commencé à faire des associations images / figurines. Après avoir pesé le pour et le contre et fait le tour de plusieurs marques, j’ai décidé d’investir chez Schleich. Hors de prix, mais la différence de qualité est incontestable. J’ai pour l’instant fait une sélection des animaux préférés de Lynne et je complèterai de temps à autre.

(Petite précision… Lynne n’est pas du tout réceptive aux activités « formalisées » (je prends mon matériel, j’explique l’activité, je la laisse travailler, je range le matériel ; ça ne marche pas). J’ai bien tenté d’étaler 3 ou 4 cartes et de montrer à Lynne comment associer figurine et image. Ca ne fonctionne jamais quand je lui propose. Elle se détourne. En revanche, spontanément, elle va chercher une carte et la figurine correspondante et elle est contente de me les montrer. Mais ça vient d’elle. Elle a besoin de liberté de mouvement, de lieu, de temps… on dirait qu’elle a besoin de maîtriser ses choix, de contrôler son monde. Un bon petit caractère bien trempé se dessine… Je referme la parenthèse)

Etape 3 : La confrontation au réel… Nous voilà devant les animaux, armés d’un imagier et de nos figurines. Souvent, c’est Lynne qui recherchait dans le livre, et moi, je lui donnais la figurine correspondante quand on l’avait. Je vous garantis que ça a drôlement mouliné dans sa petite tête. Les petites cellules grises à plein régime. Il y avait toujours une phase d’observation puis un déclic, véritablement lisible lorsque la connexion s’établissait !

Un beau moment d’apprentissage. A refaire encore et encore…

Zoo2

Zoo3

Zoo5

Zoo6

Zoo4

Zoo1