Pekin / Beijing

IMG_20170616_152745

Il a fait chaud, extrêmement chaud ici. On etait basé dans mon coin préféré, les hutongs, les vieux quartiers de Pekin. Nous avons marché dans nos pas, de 2 ans auparavent quand nous avons amené Lynne en Chine pour la première fois. Mais elle a aussi decouvert de nouveaux lieux : le Temple du Ciel, la Cité Interdite…  En raison de la chaleur nous avons dû changer nos plans et éviter de se balader sur la grande muraille par 38°C avec Lynne… on fera ça une prochaine fois… c’est déjà bien assez éprouvant. La fatigue des 3 semaines passées s’accumulant. Lynne a était relativement bien accomodante en dépit de nos nombreux trajets. De beaux souvenirs. Biensur, il y a eu des moments de fatigue, quelques crises et larmes. Normal, l’emploi du temps était bien chargé, en grande partie en raison des obligations de Jie. Mais la presence d’Anna la grande demie soeur de Lynne a été d’une grande aide. Elles s’entendent comme larons en foire.

Il y a eu aussi quelques beaux moments montessori au cours voyage : lynne qui lave son petit linge, qui se sert son petit-déjeuner en toute autonomie dans les buffets des hôtels, qui se lave meditativement les mains pendant une demie heure comme à l’école, qui joue avec les enfants chinois…

IMG_20170616_155143

IMG_20170616_155227

IMG_20170616_154746

IMG_20170616_155047

IMG_20170616_155007

IMG_20170616_154906

IMG_20170620_073819

En attendant notre prochaine venue en Chine, nous allons poursuivre notre été en France…

20170616_164402

Chengdu 2

20170602_112812

Voila un dernier florilège de Chengdu avant de reprendre l’avion pour Guilin. Lynne finit toujours par jouer avec les petites chinoises. Elle est observée et prise en photo. Apparement le mélange intrigue beaucoup, plus que le blanc car moi je ne les intéresse plus ! 😁. Je vous laisse trouver la photo oú Lynne a rejoint un cours de dance chinoise dans un parc…

Last pictures of Chengdu before leaving for Guilin. Lynne plays with little girls. People are more interested by the mixture than just white. They take a lot of pictures of Lynne but I do not interest them much anymore ! 😁 I let you spot the picture where Lynne joined a chinese dance class in a parc…

IMG_20170602_133347

IMG_20170602_133258

IMG_20170602_133547

IMG_20170603_144208

IMG_20170603_144121

IMG_20170603_143750

IMG_20170603_143608

IMG_20170604_150445

IMG_20170604_150316

Wuhou temple, Beihuantan park, Taoist shrine, parks, streets, Panda research and breeding center ….

Sichuan, quelque part dans les montagnes / Sichuan, somewhere in the mountains

Nous restons bases sur Chengdu une petite semaine, mais grâce à l’équipe de travail de Jie, qui sont aussi des amis maintenant, nous avons pu profiter d’une belle escapade dans les montagnes pour visiter une base de preservation des pandas, autre que celle dont nous avons l’habitude, arpenter les rues de vieilles villes et nous prelasser dans des sources chaudes au milieu d’un paysage magnifique. Sans parler de la nourriture…un régal.

We are spending the week based in Chengdu but we could leave for a couple of days in the mountains. We visited a pandas center (different of the one we already know), soaked in hot springs, visited old city and ate delicious food…

IMG_20170531_212616IMG_20170531_213050IMG_20170531_213140IMG_20170531_212706IMG_20170531_15095520170601_132650IMG_20170602_052012IMG_20170602_052149IMG_20170602_052345

 

Bonne année du singe !!! / Happy new year of the monkey !!!

IMG_2921

新年好 !

Très en retard, je vous souhaite une très bonne année du singe ! Mais j’ai une bonne excuse, nous revenons tout juste de Chine où nous avons fêté le Nouvel An chinois dans la famille de Jie à Guilin. La connexion internet était misérable et j’ai finalement abandonné toute tentative d’écrire un article avant de rentrer.

Mais commençons plutôt par le commencement. Prenez place confortablement et écoutez l’histoire de Nian, le terrible…

Very delayed, I wish you a very happy year of the monkey ! I have a good excuse, we just came back from China where we celebrated Chinese New Year with Jie’s family in Guilin. Internet connection was horrible and I gave up all attempts to write any article before coming back.

But let’s begin by the beginning. Make yourself comfortable and listen the tell of the terrible Nian…

Capture

« Nian le terrible, la légende du Nouvel An », Guillaume Olive et He Zhihong© He Zhihong / Editions Seuil Jeunesse

Autrefois, au fond des mers de Chine, vivait un monstre terrifiant, qui dévorait quiconque se trouvant sur son passage. Nian, le dragon aux cornes pointues et aux dents acérées n’apparaissait qu’une fois, la veille de la nouvelle année. Pour avoir la vie sauve, les habitants prenaient la fuite et se réfugiaient dans les hautes forêts de la montagne.

Il arriva que les villageois décident de resister au terrible Nian. A l’approche du soir fatidique, ils se barricadèrent chez eux et, n’osant pas s’endormir, ils mangèrent en bavardant les nombreux plats qu’ils avaient préparés en prévision de la nuit de veille. Lorsqu’ils entendirent Nian rôder près de leur maison, ils tentèrent de l’effrayer en faisant du feu et du bruit. Ebloui par les flammes, assourdi par le vacarme de casseroles et de canes en bambou entrechoquées, Nian fut repoussé dans les abysses ténébreux.

Nian est devenu au fil du temps « année ». Quand arrive la dernière nuit de l’année, les chinois continuent à effrayer Nian, en allumant des pétards, des feux de bengale et des feux d’artifices et en accrochant à leurs portes des papiers rouges (rappelant la couleur du feu) ornés de caractère auspicieux.

 

A long time ago, in the deep sea of China, lived a terrifying monster who ate whoever stood on his way. The terrible Nian, dragon with horns and sharp teeth, appeared one time, every night before the new year. To save their life, the villagers flew away to hide in the forests of the mountains.

But one time, the villagers decided to resist to the terrible Nian. The fateful night, they locked themselves in their house and while they did not dare to sleep, they talked and  ate the dishes they prepared. When they heard Nian coming, they tried to frighten him by making fire and noise. Blinded by the flames, deafened by the racket of pans and bamboo canes, Nian was repealed in the dark abyss. 

Through time, Nian became « year ». When comes the last night of the year, Chinese people still frighten Nian with firecrackers, fireworks and red papers (fire) hung on their doors, with good fortune words.