Bonne année du singe !!! / Happy new year of the monkey !!!

IMG_2921

新年好 !

Très en retard, je vous souhaite une très bonne année du singe ! Mais j’ai une bonne excuse, nous revenons tout juste de Chine où nous avons fêté le Nouvel An chinois dans la famille de Jie à Guilin. La connexion internet était misérable et j’ai finalement abandonné toute tentative d’écrire un article avant de rentrer.

Mais commençons plutôt par le commencement. Prenez place confortablement et écoutez l’histoire de Nian, le terrible…

Very delayed, I wish you a very happy year of the monkey ! I have a good excuse, we just came back from China where we celebrated Chinese New Year with Jie’s family in Guilin. Internet connection was horrible and I gave up all attempts to write any article before coming back.

But let’s begin by the beginning. Make yourself comfortable and listen the tell of the terrible Nian…

Capture

« Nian le terrible, la légende du Nouvel An », Guillaume Olive et He Zhihong© He Zhihong / Editions Seuil Jeunesse

Autrefois, au fond des mers de Chine, vivait un monstre terrifiant, qui dévorait quiconque se trouvant sur son passage. Nian, le dragon aux cornes pointues et aux dents acérées n’apparaissait qu’une fois, la veille de la nouvelle année. Pour avoir la vie sauve, les habitants prenaient la fuite et se réfugiaient dans les hautes forêts de la montagne.

Il arriva que les villageois décident de resister au terrible Nian. A l’approche du soir fatidique, ils se barricadèrent chez eux et, n’osant pas s’endormir, ils mangèrent en bavardant les nombreux plats qu’ils avaient préparés en prévision de la nuit de veille. Lorsqu’ils entendirent Nian rôder près de leur maison, ils tentèrent de l’effrayer en faisant du feu et du bruit. Ebloui par les flammes, assourdi par le vacarme de casseroles et de canes en bambou entrechoquées, Nian fut repoussé dans les abysses ténébreux.

Nian est devenu au fil du temps « année ». Quand arrive la dernière nuit de l’année, les chinois continuent à effrayer Nian, en allumant des pétards, des feux de bengale et des feux d’artifices et en accrochant à leurs portes des papiers rouges (rappelant la couleur du feu) ornés de caractère auspicieux.

 

A long time ago, in the deep sea of China, lived a terrifying monster who ate whoever stood on his way. The terrible Nian, dragon with horns and sharp teeth, appeared one time, every night before the new year. To save their life, the villagers flew away to hide in the forests of the mountains.

But one time, the villagers decided to resist to the terrible Nian. The fateful night, they locked themselves in their house and while they did not dare to sleep, they talked and  ate the dishes they prepared. When they heard Nian coming, they tried to frighten him by making fire and noise. Blinded by the flames, deafened by the racket of pans and bamboo canes, Nian was repealed in the dark abyss. 

Through time, Nian became « year ». When comes the last night of the year, Chinese people still frighten Nian with firecrackers, fireworks and red papers (fire) hung on their doors, with good fortune words.

 

Publicités

Une réflexion sur “Bonne année du singe !!! / Happy new year of the monkey !!!

  1. Pingback: Bonne année du coq / Happy Chinese New Year of the rooster | 琳 Chroniques d’une globe-têteuse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s