Pourquoi le Pere-Noël ne viendra pas chez nous / Why Santa won’t visit us

IMG_2462

Ca fait déjà un bon moment que je tourne et retourne ça dans ma tête. Maintenant, c’est décidé : nous ne sacrifierons pas au mythe du père noël. Je ne critique personne, c’est juste un choix personnel dont je vais vous expliquer les raisons :

  • Jie est chinois… autant vous dire que le Père Nöel n’a pas souvent visité sa cheminée quand il était enfant… Alors le concept du Père-Noël est plutôt vide de sens pour lui.
  • Quant à moi, j’ai de très bon souvenirs des Noëls de mon enfance, mais le seul souvenir que j’ai du Père Noël, je devais avoir autour de 4 ans, c’est mon cousin qui m’a annoncé, une veille de Noël, que la petite souris et le Père Noël n’existaient pas. Argh ! Nan, ça pouvait pas être vrai ! Je me souviens encore exactement de ce moment d’angoisse, près de 35 ans après… c’est vous dire à quel point ça m’a marqué…
  • Je n’ai pas envie de faire croire à Lynne qu’un gros bedonnant hirsute, qui ne se pointe qu’une fois par an d’on ne sait trop où, la juge (gentille ou pas ?) et décide de lui accorder ou pas des cadeaux.
  • Je n’ai pas envie de lui faire croire sciemment à un joli mensonge, pour lui dire plus tard que ce n’est pas vrai. Les tout-petits n’ont pas de capacité cognitive d’abstraction ou d’imagination, ils croient vraiment que ce qu’ont leur dit est vrai. Ils n’ont aucun recul.
  • Alors que les tout-petits essaient de comprendre le monde dans lequel ils ont tout récemment débarqué, ils ont besoin de réalité. Le pôle nord, un traineau volant, une usine de cadeaux tenue pas des elfes, une tournée en une nuit… ça se case où dans la réalité ? On dirait que les adultes cherchent à combler leur propre besoin de magie à travers les enfants. Mais les enfants ne demandent rien de tout ça, eux. Noël peut tout à fait être magnifique sans ça.
  • Je ne sais pas si la toute récente « tradition » commerciale de l’elfe sur l’étagère est arrivée en France, mais je trouve le concept effrayant : Peu avant Nöel, les parents installent ces elfes (sorte de poupées déguisées) dans la maison et menacent leur enfants qu’à la moindre incartade les petits faillots vont tout rapporter au Père-Nöel ! C’est terrifiant d’abuser de la crédulité des enfants à ce point !
  • Enfin, j’ai peur que le mythe du père-noël et de ses cadeaux ne cache ce qu’il y a de plus beaux dans Noël : (envoyez les trémolos…) être ensemble, en famille et partager des bons moments.

Voilà ce que Maria Montessori écrit à propos du Père Noël (Non, Montessori n’est pas une secte et Maria n’est pas un gourou… Je sais, je m’y refère contamment, mais vous avourez quand même que ces propos sont plus que raisonnables et censés)

« Dans les pays anglo-saxons, Noël est un vieillard caduc, couvert de neige, qui porte dans un panier énorme les jouets aux enfants, en entrant réellement la nuit dans leur maison. Mais comment ce qui est le fruit de notre imagination pourrait-il développer l’imagination des enfants ? Nous seuls imaginons et non eux, ils croient, ils n’imaginent pas. […] Est-ce la crédulité que nous voulons développer chez nos enfants ? […] C’est nous qui nous divertissons de la fête de Noël et de la crédulité de l’enfant. » 

Ne vous y trompez pas, je ne suis pas aigrie et j’adore Noël ! Tout ça n’enlève rien de la magie de Noël et ne nous empèche pas d’apprécier tout le décorum… Aller voir les illuminations en calèche, décorer un sapin, faire des activités inspirées de Noël, chanter des chansons, faire des cookies et des bon repas… Lynne aura des cadeaux (choisis avec grand soin) sous le sapin le matin de noël, mais ils auront été déposés par nous, et pas par « vous-savez-qui » dans son traineau volant.

En attendant, Très bonnes fêtes à tous !

****************

It’s been a while I keep thinking about it. But I made up my mind : we won’t pretend that Santa exist for Lynne. I do not criticize anyone. It is a personal choice that I am going to explain here : 

  • Jie is Chinese… you can imagine that Santa did not visited often his home when he was a kid … So Santa’s concept is rather meaningless for him.
  • As for me, I have very dear memories from my childhood Christmas, but my only memory of Santa is me being told by my cousin, on Christmas eve, when I as about 4, that Tooth fairy and Santa were not real. Almost 35 years later, I still clearly remember this horrible moment…
  • I really do not want to make up a lie for Lynne, saying that a potbellied hairy guy, who comes once a year from we do not really know where, is going to judge her (nice or naughty) and will decide if she will have presents or not. 
  • I do not want to lie to her, and then later tell her nothing of this is real. She does not have the cognitive capacity of abstraction nor imagination. Young children believe what they are told. They do not know the concept of lying. Honesty and trust, that is what I would rather build our relationship on…
  • Because as a toddler she tries to understand the world she lives in. How is it helpful for her to be told about flying sleigh, toys factory with elves, and a worldwide tour in one night… It sounds like adults try through children to live their need of magic. But children do not ask for anything of that. Christmas can be wonderful without this.
  • The recent « tradition » of the elf on the shelve sound especially awful to me : parents put those dolls in their house and tell the child that if she gets naughty the little telltale will tell everything to Santa ! This is terrifying to abuse children’s credulity like this !
  • And I fear that Santa’s myth might and his presents might hide what is the most important about Christmas : be together, in family and share beautiful moments.

Here is hat Maria Montessori was thinking about Santa (No, Montessori is not a sect and Maria is not a Guru… I know how often I refer to her words, but you have to admit how sensible and wise they are)

« In Anglo-Saxon countries…Christmas is an old man covered with snow who carries a huge basket containing toys for children, and who really enters their houses by night. But how can the imagination of children be developed by what is, on the contrary, the fruit of our imagination? It is we who imagine, not they; they believe, they do not imagine. Credulity is, indeed, a characteristic of immature minds which lack experience and knowledge of realities, and are as yet devoid of that intelligence which distinguishes the true from the false, the beautiful from the ugly, the possible from the impossible. »

Do not mistaken, I am not embittered and I absolutely love Christmas ! All this do not take away all the magic in Christmas. It does not prevent us to enjoy this moment… see enlightenment riding a sleigh, decorate the tree, do some Christmas activities, listening to carols and sing Christmas songs, bake cookies and have good meals… Lynne will have presents under the tree. But they will be chosen and brought by us, and not by you-know-who… 

Until then, have a wonderful Christmas !

Publicités

Une réflexion sur “Pourquoi le Pere-Noël ne viendra pas chez nous / Why Santa won’t visit us

  1. Pingback: La chasse aux pièces d’or / Lucky coins digging – messy play | 琳 Chroniques d’une globe-têteuse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s